Articles Récents

  • Pour découvrir les tout nouveaux "P'tits Papiers ludiques" avec, cette année, l'arrivée de quelques jeux de rôle et de nombreuses participations d'internautes, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite, sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Pour découvrir les petits jouets marcheurs rigolos qui ont enchanté plusieurs générations d'enfants, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Via Vitae, par Dominique Ehrhard, avec Via Vitae !
    Bonjour ! Pour découvrir Via Vitae, un jeu de la Renaissance italienne (à quelques années près), par Dominique Ehrhard et Sid Sackson, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Le Tour du monde en 80 jours, édition Gay-Play
    Bonjour ! Pour découvrir Le Tour du monde en 80 jours, édition Gay-Play, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Bonjour ! Pour découvrir Nottingham, par Uwe Rosenberg et Hellions, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • La Ciste des 7 erreurs (ou plus)
    Envie de sortir et de vous amuser sans bourse délier ? Venez découvrir une nouvelle ciste dans l'Yonne ! ►►► http://chouette-la-vie.blogspot.fr/2016/03/ciste-le-jeu-des-7-erreurs-ou-plus.html Merci à tous pour votre belle fidélité :)
  • Petits Papiers Ludiques
    Bonjour ! Pour découvrir les tout nouveaux Petits Papiers Ludiques, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur Chouette La Vie ! :)
9 mars 2005 3 09 /03 /mars /2005 00:00

Je suis outrée par tout ce que je lis sur le net, de-ci, de-là.


Un policier « légèrement touché » par une bouteille incendiaire, dans le quartier, ça fait la une, alors qu’'un jeune d'’origine malienne gravement blessé, lundi, par une balle au thorax tirée par un policier, on n'’en parle déjà plus.
On ne sait pas « comment le coup a pu partir ». La dernière fois qu'’un incident similaire s'’est produit, c’'était de la légitime défense : la police a tiré sur un jeune - qui a été abattu de quatre balles...… dans le dos.

Et je vois partout qu'’il est dit de mon quartier qu'’il est « difficile », certes, mais « ravagé par la pauvreté, la drogue et la prostitution », non, c'’est absolument faux ! La pauvreté, d’'accord, mais tout ce qu'’on y rattache, tous les préjugés qu'’on lui applique à l’'emporte-pièce n'’ont pas lieu d'’être à la Goutte d’Or.

Le quartier mis à feu et à sang lundi par des bandes de jeunes ? Des vitrines cassées, des pilleurs par centaines ??? Je suis passée hier, j’'ai remonté toute la rue de la Goutte d’Or et… rien ! Aucune vitrine brisée. Une vague trace d’'incendie, soixante-dix centimètres par quarante, sur un mur, c'’est tout ce que j’ai vu.

Je ne nie pas qu'’il se soit produit des événements graves, lundi dernier. Je n’'étais pas là pour les voir. Et il s’'est réellement passé quelque chose : hier la rue était bondée, les gens étaient sortis de chez eux, ça jasait, la télévision était là, et la police partout. Mais aucune tension. Et en tout cas, certainement pas tout ce qu’'on raconte dans les medias.

 

Et pourtant, c'’est chouette la vie à La Goutte d’Or...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

xxx 16/06/2005 14:18

on m'a demandé d'effacer ce commentaire, et la personne qui l'a écrit a dû supprimer son blog, pour cause de problème avec son travail.
je le regrette amèrement :-/

xxx 16/06/2005 14:17

on m'a demandé d'effacer ce commentaire, et la personne qui l'a écrit a dû supprimer son blog, pour cause de problème avec son travail.
je le regrette amèrement :-/

ivy 16/06/2005 13:55

nan sincère, c'est pas du racisme anti-flic.
juste parfois, il se passe des choses bizarres...
et aussi, un truc mineur, mais qui se reproduit toutes les nuits : pourquoi les flics mettent leur sirènes à donf, à 3H du mat', pour rouler sur le boulevard devant chez nous, qui est totalement désert ?
j'ai des boules quiès, du double-vitrage phonique, je prends des somnifères, et ça me réveille.
et tous les habitants du quartier, qui n'ont pas la chance d'être équipés comme moi (fenêtres notamment) ?
sincère, il y a un vrai problème. avant je me levais pour voir : il n'y a réellement personne sur le boulevard, ils peuvent circuler à fond la caisse sans aucun problème.
alors pourquoi ils font ça ? :-(

(et question à quelqu'un du métier au passage : vous avez plusieurs niveaux de sirènes non ? parce que là, c'est réellement très fort, et j'en ai déjà entendu des plus "douces", alors je ne sais pas...).

xxx 16/06/2005 13:07

on m'a demandé d'effacer ce commentaire, et la personne qui l'a écrit a dû supprimer son blog, pour cause de problème avec son travail.
je le regrette amèrement :-/

ivy 10/05/2005 12:57

merci mateo ! :-D

Mateo 10/05/2005 12:37

Je le trouve sympa comme article et trés vrai en plus! Tant pis pour l'humour des autres... ;-)

ivy 30/04/2005 13:42

ah enfin ! un habitant du quartier qui fait un commentaire ! merci Raphaël :-)))

je suis entièrement d'accord avec toi ! souvent je vois des interpellations un peu "bizarres" qui ne "transpirent pas le respect des habitants du quartier", comme tu le dis si bien.

une fois, je passe tranquillement devant la poste... mais je ne sais pas, je sens quelque chose d'étrange, comme une tension dans l'air.
il y a plein de flics à chaque bout de la rue.
je ne me presse pas, j'ai comme l'impression qu'ils attendent que je passe pour faire quelque chose (je suis "blanche"...).
et ça n'a pas raté, dès que j'ai remonté la rue, que j'en suis sortie, ils posent des barrières des deux côtés, bloquent tout, et interpellent tous les mecs exactement comme tu le décris, face contre le mur, mains au dos :-/ et les embarquent tous :-(

si un jour ça se reproduit, et que ça les dérange d'avoir une blanche dans la rue pour procéder à leur interpellation un peu musclée alors que personne ne fait rien de mal, je reste, je m'asseois sur une marche et je fume une clope...

aussi une fois, j'étais dégoûtée. c'était à ramadan. tu vois, le quartier est en fête, je n'ai jamais vu de souci à cette période.
mais c'est bourré de flics et d'arabes ! et ils se parlent dans la rue, exprès dans une autre langue pour qu'on ne les comprennent pas ! et ils portent tous les bombes à la main, c'est bien connu (leurs gâteaux pour rompre le jeûne...).
ben une fois donc, je me penche à ma fenêtre, et je ne sais pas, je vois les flics pris de folie à la vue de tous ces gens heureux avec leurs gâteaux à la main, et ils commencent à sortir leur matraques, et à disperser tous les groupes !
je n'ai heureusement pas vu un seul coup de matraque donné, mais si ça avait été le cas, ou si la dispersion des gens avait été un peu plus violente, je serai descendue, l'air de dire "eh oh, on est en france ici, il y a un minimum de respect à avoir, envers qui que ce soit, et il y a des gens qui connaissent la loi !".

une autre fois encore, toujours à ramadam... je rentre chez moi par le boulevard de la chapelle.
je vois bien, il y a des CRS partout, mais comme d'hab. quoi :-/
et là, un d'eux me hurle dessus "eh toi, tu marches sur le trottoir, comme tout le monde !".
je me retourne, je lui réponds "eh oh, ça va là, du calme, je marche où je veux d'abord".
et il dit "ah pardon madame, veuillez m'excuser".
je crois que si j'avais été arabe, il n'aurait pas été aussi poli :-(((

bref, oui, il peut y avoir des violences dans ce quartier, mais ceux qui provoquent ne sont pas ceux que l'on croit (ou ceux présentés à la télé).

mais clair, c'est chouette de voir le sacré-cœur en entier de chez nous, hihi :-D

Raphaël 26/04/2005 12:13

Je suis d'accord. C'est vrai que ça a bien chauffé ce soir là, j'étais aux premières loges, mais ce que n'ont pas dit les journaux c'est que le calme est revenu aussitôt.
Hier j'ai assisté à une scène assez chocante. Des flics ont contrôlé des jeunes qui traînaient devant leur immeuble, juste à côté du commissariat, comme tous les soirs : faces contre le mur (ou plutôt aux poubelles), foulille au corps. Finalement deux jeunes (mineurs ou alors tout juste majeurs), sont menottés et amenés au commissariat (distant de 15 mètres à peine) pour une affaire de fumette de shit, me semble-t-il. Tous les soirs des jeunes traînent là, et même s'ils sont plutôt bruyants, ils ressemblent pas à Jacques Mesrine. Je me demande si les flics ont agi sur plainte du voisinnage, dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiant, parce qu'ils ont le sentiment d'être insultés par des gens qui fument du shit à côté d'eux ou parce qu'ils en ont gros sur la patate de s'être fais caillassés le mois dernier?
Après ça, un des flics trouve une balle de tennis par terre et ne trouve rien de mieux que de mettre un grand coup de pieds dedans (direction une voiture, un passant?).
Bref, tout ça ne transpire pas le respect des habitants du quartier.
Mais bon, quand je me penche à ma fenêtre, je vois toujours le Sacré-Coeur ; elle est pas belle la vie?