Anosmie 3 - Pain d'épices (recette à imprimer)

Publié le par ivy






Pour vous vendre mon pain d'épices, j'ai bien essayé de me déguiser en ours et de pousser la chansonnette. Un petit air entraînant, très joyeux. Joyeux comme les ingrédients de mon pain d'épices. Vous pensiez que les ours aiment le miel ? Grave erreur ! Un ours, ça se nourrit essentiellement de sirop de glucose-fructose, de matière grasse végétale (mais on ne sait pas très bien laquelle), de phosphate (sous forme de diphosphate disodique), de gluten et de soja*. Si, si !

- Mais ils sont où les épices de ton pain d'épices ?

- Euh, j'ai mis un tout petit peu de cannelle, en avant-dernier ingrédient, mais je vous ai ajouté plein d'arômes, comme ça, vous n'y verrez que du feu !

- Et tu as le droit d'appeler ça « pain d'épices », tu te moques de nous ?

- Tout à fait, j'ai le droit ! Je suis à la lettre le code des usages du Syndicat National de la Biscuiterie Française. Et qu'est-ce qu'il dit, le code des usages du Syndicat National de la Biscuiterie Française ? Hein ? Il dit que le pain d'épices doit contenir de la farine de froment ou de seigle (oui oui, car on les voit arriver les bretons qui voulaient nous faire du pain d'épices à la farine de sarrasin), des « matières sucrantes seules ou en mélange » et « des épices et/ou aromates et/ou arômes ». Ça signifie que déjà, si j'avais voulu, je ne vous aurais mis que des arômes ! Et vous trouvez encore à redire ?

- Oui ! T'as rien trouvé de mieux qu'une chanson de collabo pour nous vendre ton truc sans goût  ?



Hm, vous êtes durs ! J'ai bien vu que je n'aurai aucune chance avec mon pain d'épices presque sans épices et ma chanson d'avant-guerre. Alors j'ai raccroché mon déguisement d'ours. Tant pis. Et je vous propose une recette triste. Infiniment triste. Avec des vrais ingrédients qu'on trouve dans n'importe quelle cuisine (et qui les contrôle, hein ? Qui me les irradie ? Ben oui, des fois qu'il y ait des germes !). Une recette même pas chère (et mon chiffre d'affaire ? Comment vous croyez que j'ai pu atteindre un milliard six cents millions d'euros en 2008 ? Mais je vous préviens ! Si je dois licencier, ce sera de votre faute ! ). Une recette très simple à réaliser (160 ans de savoir-faire, notre fierté... Et vous, en quelques minutes, vous allez faire mieux). Une recette qui, contrairement à la nôtre, a du goût. Oui oui, même pour les gens atteints d'anosmie (parce que sincèrement, le goût, ce n'est pas la première de nos préoccupations. Le but premier d'une entreprise internationale comme la nôtre, c'est de verser des dividendes à ses actionnaires. Et vous venez me parler de goût ? Vous n'y êtes pas du tout).

Et, pire que tout, c'est une recette sans ours et sans matière grasse !

 


 


 

- 1 cuiller à soupe rase d'anis vert en poudre

- 1 cuiller à soupe rase de cannelle

- Quelques pincées des épices de votre choix (poivre, muscade, cardamome, curry, ce que vous avez sous la main)

- 1 cuiller à soupe de bicarbonate de sodium

- 150 g. de sucre

- 4 cuillers à soupe rases de miel

- 1 verre d'eau chaude

- 250 g. de farine


L'anis vert en poudre s'achète dans n'importe quelle pharmacie.



♦ Mélangez les épices, le bicarbonate de sodium et le sucre, puis le miel.
♦ Comme ça devient difficile à mélanger, ajoutez le verre d'eau chaude.
♦ Terminez par la farine.
♦ Versez-la dans un moule très bien beurré ou, mieux, un moule en silicone (attention, ça va pas mal coller !), et faites cuire 45 minutes à 175°C, en surveillant.
♥ Régalez-vous !


Parce que c'est chouette le pain d'épices qui a du goût !



* Pour info, composition du pain d'épices Prosper : Sirop de glucose-fructose, farine de seigle 42%, matière grasse végétale, poudres à lever : carbonate acide de sodium - diphosphate disodique - acide citrique, gluten, miel, sel, lait entier en poudre, arômes, cannelle en poudre, soja.

 

Publié dans Vie antérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

Ah bah voila, je me détends tranquillement entre deux missions d'intérêt ludique (je prends ma pause, quoi...) sur ton blog, je me lèche les babines à lire ta recette et v'la ti pas que mon chef
(Gilou donc...) me souffle que ce serait une merveilleuse idée que de nous faire un p'tit pain d'épices... et voila comment à partir d'une pause on se retrouve à faire des heures sup !!!
grrrrrr
A part ca on fait des bises et on espère vous voir tout bientôt !


I

héhéhé, coucou ma célinette ! eh bien on a pris notre pause ensemble, alors ! (et je profite de ton passage pour
t'indiquer que le dernier article mis en ligne t'était spécialement dédié, suite à une conversation qu'on a eue à panazol, ici ).
bah, le pain d'épices, c'est rien du tout à faire, et c'est délicieux ! j'ai goûté le dernier, comme ça, mine de rien, pour voir si ça allait. je ne l'avais pas fait pour moi, mais bon sang de
bonsoir, j'ai bien failli tout finir tellement c'était bon, hihihi ! j'avais mis du garam massala en "épice au pif qu'on a sous la main", je ne sais pas si c'est ça qui a fait la différence, mais
c'était rudement bon !
bon appétit !


P

Un article bien épicé comme on les aime.
Merci de nous faire partager tous ces secrets de fabrication. Et p'is c'est tout !


A


Merci pour cette recette qui ferait saliver plus d'un Prosper.Lien
http://www.dailymotion.com/video/x16dpy_prosper-le-roi-du-pain-depice_ads




et l'original est -> là.

une adaptation qui m'a toujours étonnée...