Articles Récents

  • Via Vitae, par Dominique Ehrhard, avec Via Vitae !
    Bonjour ! Pour découvrir Via Vitae, un jeu de la Renaissance italienne (à quelques années près), par Dominique Ehrhard et Sid Sackson, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Le Tour du monde en 80 jours, édition Gay-Play
    Bonjour ! Pour découvrir Le Tour du monde en 80 jours, édition Gay-Play, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Bonjour ! Pour découvrir Full Moon, par Claude Leroy et The Horrors, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Bonjour ! Pour découvrir Nottingham, par Uwe Rosenberg et Hellions, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • La Ciste des 7 erreurs (ou plus)
    Envie de sortir et de vous amuser sans bourse délier ? Venez découvrir une nouvelle ciste dans l'Yonne ! ►►► http://chouette-la-vie.blogspot.fr/2016/03/ciste-le-jeu-des-7-erreurs-ou-plus.html Merci à tous pour votre belle fidélité :)
  • Petits Papiers Ludiques
    Bonjour ! Pour découvrir les tout nouveaux Petits Papiers Ludiques, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur Chouette La Vie ! :)
  • Deux nouvelles cistes à découvrir
    Envie de sortir et de vous amuser sans bourse délier ? Il y a deux nouvelles cistes à découvrir dans l'Yonne ! • "La Siste plène de photes et de rat-hures" : http://chouette-la-vie.blogspot.fr/2015/12/la-siste-plene-de-photes-et-de-rat-hures.html • Et...
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 10:32

 

Qenj Partie en cours

 

Qenj est une création de Claude Leroy dont il existe malheureusement très peu d’exemplaires. Voici donc un aperçu des règles, afin que vous puissiez vous faire votre propre idée du jeu.

Le matériel se compose d’un tablier de 12 colonnes de 9 cases. Une petite encoche indique où se trouve le côté « Nord ». Il y a également 36 pions en trois couleurs. Chacun comporte un signe indiquant le nombre de colonnes qu’il peut parcourir : 1, 2 ou 3. Chaque couleur comprend quatre pions de chaque « puissance ».

Le but du jeu est d’amener sur une même colonne trois pions rouges, trois pions blancs et trois pions noirs, peu importe leur ordre.

Au début de la partie, le joueur A dépose, face cachée, les pions sur trois cases au centre du tapis, puis il les retourne. Le joueur B décide alors avec quel côté il joue (Nord ou Sud). C’est le joueur A qui commence.

 

Qenj Claude Leroy position de départ



Marche de jeu :
- Les pièces n’appartiennent à personne en propre. On ne peut jouer que le pion le plus proche de soi, le « proxime », peu importe sa couleur. S’il n’y a qu’un seul pion sur une colonne, il sera le proxime des jeux joueurs.
- Le proxime se déplace seul ou en emportant, sous lui, d’autres pions de sa colonne de départ (tout ou seulement une partie). On se déplace du nombre indiqué par le proxime, c’est-à-dire une, deux ou trois colonnes. On peut se déplacer indifféremment à droite ou à gauche. On peut même sortir du tablier par la droite et y rentrer par la gauche, ou inversement, comme si l’on jouait sur un tablier cylindrique.
- Lorsqu’on se déplace, on ne tient pas compte des colonnes vides, elles ne comptent plus.
- Lorsqu’on se pose, il faut impérativement qu’une fois terminée, la colonne d’arrivée comporte davantage de pions que la colonne de départ. Il est par conséquent interdit de se poser sur une colonne vide. Par exemple, si je quitte une colonne de quatre pions, une fois que j’aurais posé, la nouvelle colonne devra contenir au moins cinq pièces.
- Il est interdit d’avoir plus de trois fois la même couleur dans une colonne. Par exemple, il est interdit d’avoir quatre pions noirs sur une même colonne.
- À l’arrivée, on répartit les pions sur les cases vides, dans l’ordre que l’on souhaite. Par exemple en alternant Nord-Sud-Nord-Sud ou alors en Nord-Nord-Nord-Sud ou en Sud-Nord-Sud-Sud, etc. Il faut juste se placer à côté d’une case de la colonne déjà occupée par un pion.

 

6 pions Qenj Claude Leroy

 

Qenj n’est pas sans rappeler d’autres jeux de Claude Leroy tels que Khan Tsin ou, dans une moindre mesure, Oukoun et Hokito. Mais par rapport à ces derniers, la grande nouveauté, c’est que l’on joue en colonnes et à plat, ce qui procure une excellente vision de tout se qui se trame sur l’aire de jeu. Cela permet également de mettre le jeu à portée de tous les publics, adultes et adolescents : la lecture, simple et immédiate, donne la possibilité à tous de s’exprimer. Bouger indifféremment à droite, à gauche, sortir du tablier pour rentrer de l’autre côté permet d’avoir les coudées franches, d’éprouver une liberté de mouvement extraordinaire, sentiment assez inusité dans les jeux (la société ?) d’aujourd’hui.
Avec Qenj, on a encore affaire à du très grand Claude Leroy, innovant sans être déroutant, adapté à tous, intéressant à tous les niveaux. Qenj est un jeu d’une rare beauté, une pure merveille ludique.



C’est chouette, la vie de joueuse !

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires