Articles Récents

  • Pour découvrir les tout nouveaux "P'tits Papiers ludiques" avec, cette année, l'arrivée de quelques jeux de rôle et de nombreuses participations d'internautes, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite, sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Pour découvrir les petits jouets marcheurs rigolos qui ont enchanté plusieurs générations d'enfants, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Via Vitae, par Dominique Ehrhard, avec Via Vitae !
    Bonjour ! Pour découvrir Via Vitae, un jeu de la Renaissance italienne (à quelques années près), par Dominique Ehrhard et Sid Sackson, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Le Tour du monde en 80 jours, édition Gay-Play
    Bonjour ! Pour découvrir Le Tour du monde en 80 jours, édition Gay-Play, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Bonjour ! Pour découvrir Nottingham, par Uwe Rosenberg et Hellions, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • La Ciste des 7 erreurs (ou plus)
    Envie de sortir et de vous amuser sans bourse délier ? Venez découvrir une nouvelle ciste dans l'Yonne ! ►►► http://chouette-la-vie.blogspot.fr/2016/03/ciste-le-jeu-des-7-erreurs-ou-plus.html Merci à tous pour votre belle fidélité :)
  • Petits Papiers Ludiques
    Bonjour ! Pour découvrir les tout nouveaux Petits Papiers Ludiques, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur Chouette La Vie ! :)
4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 12:15

 

Space Walk Rüdiger Dorn et Lemon Jelly

 

Space Walk est un excellent jeu créé par le non moins excellent Rüdiger Dorn. Il est paru en 1999 chez Ravensburger. C'est un jeu de semailles, au même titre que l’Awele et autres Mancala.
Les pièces sont réparties sur le tablier. À son tour, le joueur actif choisit un emplacement et déplace tous les pions qu'il comporte, qu'ils lui appartiennent ou non. Il avance d'autant de cases que de pièces contenues sur la case de départ en « semant », au passage, une pièce sur chaque case parcourue. Classique.

 

Space Walk Rüdiger Dorn et Lemon Jelly une photo de Mat ThL'aire de jeu est semée de trous noirs ! Une photo de Mat Thomsen sur BoardGameGeek

 

Sauf que Space Walk présente plusieurs particularités tout à fait remarquables. Tout d’abord, contrairement aux autres jeux de la famille des Mancala, il est prévu non pas uniquement pour deux, mais pour deux à cinq joueurs. Ensuite, les pièces ont une valeur. Les plus grosses, très « lourdes », ne parcourent qu'une petite distance, tandis que les plus petites, plus « légères » peuvent être envoyées très loin. Le terrain est semé de « trous noirs », de véritables trous dans l'aire de jeu, où vont se perdre les malheureux vaisseaux. Enfin, les joueurs disposent de jetons leur permettant soit de rejouer, soit de déplacer l’une de leurs pièces d’une case. La partie s'arrête lorsqu'un joueur a perdu tous ses bâtiments. On compte alors les points que rapportent les vaisseaux restés sur le tablier. Les gros valent 4 points, les moyens 3 et les petits 1 point. Les jetons non utilisés font gagner 2 points. Bien entendu, le joueur qui marque le plus de points remporte la partie !

 

Space Walk Rüdiger Dorn et Lemon Jelly une photo de Raiko

Une photo de Raiko Puust sur BoardGameGeek
Perdus dans l'espace, les vaisseaux se retrouvent coincés entre un trou noir et la fameuse planète Fromage. La manœuvre semble périlleuse !


Space Walk est un jeu très ingénieux, facile à apprendre et à jouer, destiné à tout public. Les illustrations, de l’auteur lui-même et du célèbre Franz Vohwinkel, sont plutôt amusantes. On voit par exemple une tasse de café, en orbite dans un coin du cosmos, ou encore une planète en forme de fromage (du fromage à trous, comme il se doit !). Les parties sont courtes et restent très tendues jusqu’à la fin, où chaque joueur essaie tant bien que mal de sauver le peu de vaisseaux qui lui reste.
D’ailleurs, c’est bien simple, Space Walk, c’est tellement bien, que des années après sa publication, le groupe britannique Lemon Jelly continue à en chanter les louanges. Par exemple dans cette version du morceau éponyme :
 

 


 

 

C'est chouette, la vie de joueuse dans l'espâââââââââce !

 

 

Vous aimerez aussi :

- San Juan, Andreas Seyfarth et Daniel Lanois
- Genial, Reiner Knizia et Viktoriapark
- Focus, Sid Sackson, John Reuben et Nneka
- Mamma Mia, Uwe Rosenberg et les Négresses Vertes
- Manhattan, Andreas Seyfarth et Ella Fitzgerald
- Take it easy, Peter Burley et Ghinzu
- Luxor, Gunter Baars et Philippe Katerine
- Tekao, D. Manetti et Ottawan

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires