Articles Récents

  • Via Vitae, par Dominique Ehrhard, avec Via Vitae !
    Bonjour ! Pour découvrir Via Vitae, un jeu de la Renaissance italienne (à quelques années près), par Dominique Ehrhard et Sid Sackson, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Le Tour du monde en 80 jours, édition Gay-Play
    Bonjour ! Pour découvrir Le Tour du monde en 80 jours, édition Gay-Play, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Bonjour ! Pour découvrir Full Moon, par Claude Leroy et The Horrors, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • Bonjour ! Pour découvrir Nottingham, par Uwe Rosenberg et Hellions, cliquez ►►►ici ◄◄◄ À tout de suite sur la nouvelle version de "Chouette La Vie" ! :)
  • La Ciste des 7 erreurs (ou plus)
    Envie de sortir et de vous amuser sans bourse délier ? Venez découvrir une nouvelle ciste dans l'Yonne ! ►►► http://chouette-la-vie.blogspot.fr/2016/03/ciste-le-jeu-des-7-erreurs-ou-plus.html Merci à tous pour votre belle fidélité :)
  • Petits Papiers Ludiques
    Bonjour ! Pour découvrir les tout nouveaux Petits Papiers Ludiques, cliquez ►►► ici ◄◄◄ À tout de suite sur Chouette La Vie ! :)
  • Deux nouvelles cistes à découvrir
    Envie de sortir et de vous amuser sans bourse délier ? Il y a deux nouvelles cistes à découvrir dans l'Yonne ! • "La Siste plène de photes et de rat-hures" : http://chouette-la-vie.blogspot.fr/2015/12/la-siste-plene-de-photes-et-de-rat-hures.html • Et...
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 09:13

yaourts-solaires-004.jpg

 

 

 

Ras-le-bol des yaourts nucléaires ? Des vulgaires boîtes en plastique contenant une maigre résistance pour 60 € (ça s'appelle, paraît-il, une « yaourtière électrique ») ? Eh bien passez au yaourt solaire !


Pour réussir un magnifique yaourt solaire, il vous faut :

  • - du lait (vache ou soja)

  • - un pot de yaourt bio du commerce ou de votre propre fabrication (les ferments qu'il contient sont réutilisables pendant quatre à six mois sans problème).


Vous aurez également besoin de matériel spécifique :

  • - une casserole

  • - un couvercle

  • - des pots en verre, à yaourt, à moutarde, à confiture... voire un saladier si vous êtes très gourmand !

 

Et pour faire chauffer le tout :

  • - un bon gros soleil bien mûr

N.B. : Le petit chat blanc n'est pas indispensable, même s'il est vrai qu'on réussit toujours mieux avec l'aide d'un joli petit chat blanc.


Le yaourt bio apporte les ferments qui vont faire coaguler votre préparation. Ça fonctionne bien mieux, d'après mon expérience, que des ferments en sachet achetés à prix d'or dans le commerce. Bio, votre yaourt ne contiendra normalement que des ferments (et du lait bien sûr !), rien d'autre. Pas d'amidon, pas de gélatine de porc, pas de lactose etc., que les industriels ajoutent partout. Ces « additifs » ne prennent pas, ils vont aller s'agglomérer en dépôt plâtreux au fond de vos pots. Ce n'est pas mauvais, mais ce n'est pas bon non plus, et pas très agréable à manger.


La préparation est simplissime. Vous mélangez intimement votre lait et votre yaourt du commerce. Pas la peine de chauffer, comme on le voit souvent. Ça n'ajoute rien et, pire, vous risquez de tuer votre ferment. C'est sensible, un ferment, au-delà de 40°C, il rend l'âme.

Vous versez le liquide dans les pots, que vous déposez dans la casserole. Vous pouvez ajouter un fond d'eau chaude, si ça vous chante. Et vous fermez très vite le couvercle, pour éviter les déperditions de chaleur.

Vous placez au soleil, de préférence sur un support qui absorbe les vibrations (dessous de plat en liège, torchon ou autre), les ferments détestent les vibrations. Et vous attendez. Six heures me semblent un temps idéal, mais j'ai déjà obtenu des yaourts solaires parfaits en deux heures et demie !


Et voilà, de magnifiques yaourts solaires au lait de soja bio (fait maison aussi, en l'occurrence. Dans un prochain article, je vous présente la culture du soja jaune - Glycine maxima ! ) :

 

yaourts-solaires-011.jpg

N.B. : Le petit pied de tomates vertes n'est pas indispensable, même s'il est vrai qu'on réussit toujours mieux avec l'aide d'un joli petit pied de tomates vertes.


Je me suis très longtemps demandé pourquoi les industriels ajoutaient tant d'ingrédients à leur yaourt, qui est un des produits les plus simples et les moins onéreux à fabriquer (ceux que vous voyez là reviennent à 0.50 € pour sept ou huit pots, en bio donc, tout compris). Je crois que j'ai trouvé : ils ne fabriquent pas leurs yaourts en six heures, trop long. Alors ils font un mélange rapide d'ingrédients « agglutinants », et ajoutent les bactéries spécifiques du yaourt. Juste pour avoir le droit de les vendre sous cette dénomination, parce que ça fait vendre. C'est une simple hypothèse, et j'aimerais tellement qu'elle soit fausse...


Alors sincèrement, entre un yaourt solaire bio, et un nucléaire agglutiné au plâtre, vous préférez quoi ?

 

 

 C'est chouette, la vie tout court !


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ivy 06/09/2010 15:39



ouep, comme on l'a vu ici, dans les commentaires mais il faut attendre quelques mois : la solution alternative, c'est
le radiateur, hihihi !
une autre solution qu'on peut adopter en automne : on prend une casserole qui ferme bien, on y met un fond d'eau chaude et on y place très vite ses pots de yaourt. hop, on ferme, on attend

y a même des gens qui m'ont dit que quand ils faisaient de la compote, donc qu'ils faisaient cuire longtemps à faible température, ils posaient leurs pots de yaourt dans la casserole, sur les
fruits, et qu'ils laissaient prendre !




mouton-noir 06/09/2010 15:24



CHouette j'ai trop envie d'essayer .....


 


mais ?   Y'a un hic : faut du soleil pour ça


 


une solution alternative ? 



ivy 10/08/2010 14:43



ah oui julie, c'est sûr qu'avec les plants de tomate et le chat blanc, ça va fonctionner vous viendrez nous dire
comment ça s'est passé
en tout cas merci pour votre passage, et votre commentaire



Julie 10/08/2010 13:57



Cool le yaourt solaire :) Je fais du yaourt de soja pour les enfants, mais j'utilise toujours la yaourtière. Faudra que j'essaie au soleil, avant que l'automne arrive. J'ai même déjà un chat
blanc et quelques plants de tomates, alors ça devrait fonctionner ;)



Mymie de Calédonie 11/07/2010 08:48



Bonjour


 


Pour répondre à votre question concernant le lait bouilli. En fait le lait que j'utilise est un lait en poudre en grosse boite. La boite est donc refermable et réutilisable. Ce serait un produit
pour moi je ne ferai pas bouillir mais là pour mon bébé avec son système immunitaire encore immature j'ai


Mais de toute façon j'ai lu partout que le lait infantile en poudre ne se prète pas à la fabrication de yaourt justement parce que la reconstitution lait+ eau est aléatoire en fonction de la
façon de remuer le tout (vu que ce n'est pas vraiment QUE du lait "tout simple". J'ai acheté 1L de lait de croissance en bouteille je testerai dans quelques jours


Le four n'est pas une mauvaise idée en soi, on ne contrôle pas davantage la température que dans une casserole au soleil ou une casserole. Et côté hygiène, dans un four l'avantage est que quand
il est en fonction pour cuire autre chose à 220°C rien ne survit (sauf le gras ;))


 


J'ai refait l'essai avec des ferments et du lait entier = impeccable. J'ai fait l'erreur de laisser les ferments s'activer trop longtemps (4h au lieu de 2 oupssss). Après le séjour au frigo ils
sont très beaux, plutôt bon, mais pas encore assez ferme à mon gout.


Mon petit va sur ses 9 mois, j'ai donc décidé de tenter de lui en donner et .........;; il a adoré et n'a eu aucun soucis digestif


 


ZUTTT alors mon lait de croissance est inutile PFFF .


 


J'attends de sortir de l'hiver austral pour tenter les yaourts solaires j'ai hate j'ai hate.


 


 


PS: pour les conservateurs et tout le tralala j'ai de vieux souvenirs de biochimie alimentaire en BTS et .......;pouarkkk tout ce qu'il y a fait peur, au final le prduit initial est en plus
faible quantité que tous les ajouts


. Je ne parle même pas des cosmétiques alors là c'est le pompon


 



la fourmi des Caraïbes 08/07/2010 21:22



Je fais souvent mes yaourts au solaire : je mélange yaourt et lait, je verse le tout dans un grand bocal (ou des petits pots) j'enroule dans un pull noir et je pose sur ma terrasse à un endroit
qui sera sous le soleil pendant au moins deux heures, (mais je laisse les pots en place 6 à 10h). Ça marche même quand il fait couvert et 25°.



ivy 08/07/2010 09:03




Mais Mymie, pourquoi faire bouillir le lait ???????????


Est-ce que le lait pour votre enfant est crû, plein de microbes ? Est-ce qu'il faut à tout prix le stériliser, alors qu'il sort de l'emballage, tellement il est dangereux pour la santé de votre
enfant ?


J'ai déjà fait des yaourts à partir de lait en poudre (pour adulte), du 0% M.G. qui plus est. Ça a pris, ça sentait quand même plus l'eau que d'habitude, et c'était un peu plus liquide. Mais ce
n'était pas mauvais, et ça m'a bien dépannée. Ça a pris absolument comme des yaourts au lait liquide, mais je n'avais pas fait bouillir avant.


 


Je le dis dans l'article, il aurait fallu que j'insiste plus : je pense que c'est une erreur de faire bouillir le lait (à part dans des cas désormais très rares de lait de ferme crû etc.). Est-ce
que je fais bouillir ma farine avant de faire le levain et le pain ? Et pourtant, c'est de la farine complète et bio, qui regorge de micro-organismes !


 


Votre four, Mymie, vous pouvez en contrôler la température ? Vous êtes certaine qu'il est à moins de 50°C, et même à moins de 42°C ?
Un four, pour moi, ce n'est pas l'endroit idéal, et surtout pas le plus propre. Ceci dit, je n'ai jamais essayé, donc je ne peux pas trop en parler. Encore une fois, une simple casserole, qui
ferme bien, avec un fond d'eau chaude obligatoire, je pense que ça marche aussi (posée sur un meuble, loin des courants d'air et des vibrations, pas forcément dans le four)


 


Avec un fond de confiture, c'est très bon, c'est ce qu'il y a de plus simple pour « aromatiser » (pas de mélange à faire). Et la préparation « cuit » à température tellement
basse que le goût n'en est absolument pas altéré.


 


Pour les codes des colorants et conservateurs, je vous conseille vivement ce livre de Corinne
Gouget (clic).
Après lecture, et survol de tous les produits que vous avez déjà à la maison (là, c'est la stupéfaction ! ), c'est bien
simple, vous ne perdez plus de temps à trier plus le bon de l'ivraie, vous refusez systématiquement ces saloperies qu'on vous met partout.









Mymie de Calédonie 08/07/2010 07:30



En fait, les yaourts "pour bébé" du commerce sont tout simplement des yaourts à la seule différence c'est qu'ils
utilisent du lait infantile et puis surtout.... que la prise du yaourt se fait artificiellement pour aller plus vite. Les ferments sont bien là, mais ce ne sont pas eux qui bossent pour cailler
le lait. Pour le reste ils font le même boulot (celui des gros goinfres sans éducation).


Du coup pour mon fils le seul hic provient ...... du lait.


La plupart des laits infatiles sont en pudre. J'ai testé les yaourts maison (au four rohhhh quelle lâche franchement) en reconstituant du lait et en le faisant bouillir. Mais bizarrement j'ai
obtenu l'inverse de ce que je venais de faire: le lait reconstitué s'est "déconstitué". J'avais une belle purée lactée et de l'eau en dessous.


Je voudrais les faire moi-même d'une part our être sûre de ce que je mets dedans sans colorant ni conservateur XZW 48752 "tapez étoile pour valider dièze pour effacer" OUPSSS désolée je mégare,
mais il est vrai que les codes des colorants et conservateurs ressemblent à des codes secrets de jeux vidéo. A quand le yaourt industriel qui lit les emails?


D'autre part, MES yaourts seront moins sucrés bref moins chimique. Le but étant d'éduquer son gout aux bonnes choses car je fais confiance aux copains d'école pour lui faire découvrir Mac Do et
Cie.


Je tente actuellement une fournée de yaourts avec ferments avec du lait de croissance en brique et je croise les doigts (non je ne suis pas lâche cette fois-ci car il pleut donc pas de soleil -
et puis c'est "l'hiver" ici)


IL faudra tester les yaourts solaires avec un fond de confiture pour voir si ça rend bien ;)


En tout cas vive l'expérimentation



ivy 06/07/2010 13:12



Merci Mymie pour l'explication de l' « effet de biomasse ». ça explique donc pourquoi les yaourts ne ratent que rarement, le pain au levain marche à tous les coups, et les
lacto-fermentations de légumes encore mieux. Et surtout, qu'on ne peut pas s'empoisonner avec ces produits


 


Faire du yaourt pour un bébé ? Pourquoi pas, si son organisme supporte les aliments fermentés (à voir avec un pédiatre ?). S'il les accepte, c'est lui faire un sacré beau cadeau que de lui en
donner ! Vous le savez, puisque vous êtes biochimiste, et que les enzymes, tout ça, ça n'a aucun secret pour vous


Je lis bcp d'articles en ce moment qui vont tous dans le même sens (peut-être est-ce Nestlé qui prépare l'arrivée sur le marché de ses probiotiques ? ) : les enfants élevés dans des environnements aseptisés, et/ou avec une nourriture totalement dépourvue de bactéries, sont bcp
plus malades que les autres, développent bcp plus d'allergies de toute sorte etc.


Alors si dans son alimentation, on peut ajouter facilement et sans danger quelques produits lacto-fermentés, qui sont ultra simples à faire et ne coûtent quasi rien, il ne faut surtout pas s'en
priver






Mymie de Calédonie 06/07/2010 05:57



J'avoue une petite omission de ma part : je suis biochimiste ;) Du coup j'ai l'explication à la non prolifération de cochonnerie dans les yaourt.


Les fermets font ce qu'on appelle un "effet de biomasse". En d'autre terme, comme on met des ferments, ils sont au départ plus nombreux que les éventuelles méchantes bactéries. Donc
...........1ers arrivés 1ers servis ou encore la loi du plus fort = ils ne laissent rien du tout à manger aux autres bactéries, les ferments sont des goinfres malappris qui affament leurs
invités.


En +, il sont tellement simpas ces ferments avec leurs invités qu'ils leur envoient de l'acide lactique dans la figure et ça, les bactéries néfastes ne l'apprécient que moyennement.


En d'autre terme, les ferments sont sympas avec notre intestins mais ce sont de piètres maitresses de maison.


 


Et malgré cette belle théorie, je n'avais jamais osé en avoir la preuve "naturelle". Je veux dire que oui en labo on peut le démontrer en les faisant pousser sur des jolies boites de pétri aux
couleurs variées, mais PAS sur le rebord del a fenêtre au soleil.


Alors c'est sans doute par lacheté que je ne l'ai jamais tenté.


J'avais surtout peur en vous posant la question du lait "tourné" que les protéines du lait ne soient altérées par la chaleur, mais au gout c'est dégoutant donc vous confirmez que les protéines
résistent.


 


Les mignons duvets sur vos yaourts du fond du frigo sont des moisissures alimentaires, mais elles se développent sur TOUS les aliments qui séjournent dans le frigo trop longtemps.


 


Je vais tenter l'expérience avec du lait pour adulte et ensuite pourquoi pas avec du lait infantile pour mon BB de  mois, mais là, ma lacheté me rattappe.


 


Merci pour vos expériences en tout cas