Avis express : Colette, La Maison de Claudine

Publié le par tauceti

 

 

       Quand vous arrivez dans l'Yonne et que vous êtes incapables de réciter par cœur, spontanément, tout l'œuvre de Colette, on vous regarde quand même de travers ! Alors je rattrape mon retard, peu à peu, en douce. Je viens de finir ce bouquin, La Maison de Claudine.
       J'ai adoré ces histoires d'araignées qui viennent boire du chocolat, la nuit, de fantôme dans le grenier, et d'œuvres de Corneille subtilement dissimulées dans les missels, pendant l'office. C'est bien écrit, extrêmement bien écrit. De courts textes empreints de nostalgie et jamais dénués d'humour, très plaisants à lire.

       Colette, native de l'Yonne, donc, a publié une cinquantaine de romans. C'est la deuxième femme élue membre de l'Académie Goncourt, elle a été nominée pour le prix Nobel de littérature et, à sa mort, elle a reçu des funérailles nationales. Mais il aura fallu attendre 2018, 2018 !, pour qu'un de ses textes figure au bac de français en série littéraire. On pourrait évoquer cette absence par la vie "dissolue" de l'autrice, mais lorsqu'il s'agit d'étudier des auteurs, mâles donc, avec le même genre de vie, mais en plus toxico et trafiquants d'armes, ça n'a pas l'air de déranger grand monde. Le bac littéraire 2018 a été, pour la première fois, uniquement composé de textes féminins suite au mouvement #MeToo, à la libération de la parole des femmes. Tiens, mais les femmes auraient des choses à dire ?

 

       J'ai trouvé cet exemplaire dans une cabane à livres. Il possède des petits coins, probablement découpés dans une vieille enveloppe, qui permettent de maintenir les pages au fur et à mesure de la lecture. Super pratique ! N'hésitez pas à adopter ce système très astucieux, et lisez ce livre de Colette, c'est vraiment beau, et bon !

 

 

Coup de cœur
Coup de cœur

 

Publié dans Avis express, Coup de cœur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article